Ce que l’on peut attendre des programmes de d√©sintoxication des drogues et de l’alcool

Home » Ce que l’on peut attendre des programmes de d√©sintoxication des drogues et de l’alcool

Une premi√®re exp√©rience de d√©sintoxication peut √™tre intimidante. M√™me si vous voulez vous d√©barrasser de votre d√©pendance, vous pouvez √™tre nerveux √† l’id√©e d’aller en d√©sintoxication parce que vous ne savez pas √† quoi vous attendre.

Savoir ce qui se passe en désintoxication peut vous rassurer. Voici quelques-unes des caractéristiques les plus courantes des programmes de désintoxication, afin que vous puissiez vous préparer au mieux à cette expérience.

Quand envisager une cure de désintoxication

Lorsque vous reconnaissez que vous avez besoin d’aide pour lutter contre votre d√©pendance, vous envisagez probablement d’autres options avant d’entrer dans un programme de d√©sintoxication officiel.

Un m√©decin sp√©cialis√© dans la m√©decine de la toxicomanie peut vous aider √† effectuer une d√©sintoxication aigu√ę et √† prendre des m√©dicaments qui r√©duisent l’envie d’alcool et pr√©viennent les rechutes d’alcool et d’autres drogues. Les personnes qui ont √©puis√© ces options devront souvent trouver un programme d’hospitalisation.

Les signes indiquant que vous avez besoin d’aide pour lutter contre votre d√©pendance sont les suivants : la consommation de substances psychoactives a des r√©percussions n√©gatives sur de nombreux aspects de votre vie, comme votre travail, vos relations, vos loisirs, votre sant√© mentale et/ou votre sant√© physique.

L’autom√©dication par des substances, comme la consommation d’alcool ou de drogues pour traiter des sympt√īmes sous-jacents d’anxi√©t√© ou de d√©pression, est une autre raison d’envisager une cure de d√©sintoxication. Les centres de d√©sintoxication peuvent aider √† diagnostiquer les probl√®mes de sant√© mentale qui peuvent coexister avec votre trouble de consommation de substances, et ils peuvent traiter les deux de mani√®re appropri√©e.

Le d√©veloppement d’une tol√©rance ou d’une d√©pendance √† une substance peut √™tre un indicateur de d√©pendance. Si vous ne pouvez pas imaginer participer √† votre vie sans consommer de drogues ou d’alcool, envisagez la r√©adaptation comme une option de traitement pour vous aider √† vivre sans substance.

Types de centres de désintoxication

Il existe plusieurs types de centres de d√©sintoxication que vous pouvez envisager. Vous n’avez pas √† d√©terminer vous-m√™me celui qui vous convient le mieux et qui correspond √† votre situation particuli√®re. En g√©n√©ral, un m√©decin, un professionnel de la sant√© mentale ou un travailleur social, ainsi que les membres du personnel du centre de r√©adaptation, vous aideront √† prendre votre d√©cision.

Traitement r√©sidentiel √† long terme : Il s’agit d’un type de r√©adaptation qui offre des soins 24 heures sur 24 dans un cadre r√©sidentiel (pas un h√īpital). Les s√©jours durent g√©n√©ralement entre six et douze mois. La socialisation avec le personnel et les autres r√©sidents fait partie du traitement, tout comme les s√©ances de th√©rapie de groupe, les s√©ances de th√©rapie individualis√©e, les programmes √©ducatifs sur la sant√© mentale, la d√©pendance, la nutrition, etc.

Traitement r√©sidentiel √† court terme : Ces programmes sont bas√©s sur l’approche en 12 √©tapes de la gu√©rison de la d√©pendance. Le traitement r√©sidentiel √† court terme a √©t√© con√ßu √† l’origine pour les personnes souffrant d’un trouble de la consommation d’alcool, mais il traite maintenant les personnes souffrant de nombreux types de troubles de la consommation de substances. Ces traitements durent g√©n√©ralement de trois √† six semaines et sont suivis d’une th√©rapie ambulatoire et de groupes de soutien (comme les Alcooliques anonymes) pour r√©duire le risque de rechute.

Traitement ambulatoire : Le traitement ambulatoire signifie que vous vivez chez vous tout en vous rendant r√©guli√®rement dans un centre de traitement pendant la semaine. Vous assisterez √† un grand nombre des m√™mes types de programmes que ceux propos√©s par les centres de traitement r√©sidentiels (s√©ances de th√©rapie et cours d’√©ducation), mais vous ne vivrez pas au centre de traitement.

Une journée typique dans un centre de réadaptation

Si vous √™tes en traitement r√©sidentiel, vos journ√©es suivent g√©n√©ralement une routine structur√©e. L’id√©e est que la coh√©rence (et le fait de ne pas avoir √† prendre autant de d√©cisions au cours de la journ√©e) vous aidera √† vous r√©tablir.

Vous trouverez ci-dessous des exemples de ce qui se passe au cours d’une journ√©e typique en cure de d√©sintoxication. Bien entendu, le d√©roulement de votre journ√©e varie en fonction du centre de d√©sintoxication, de la gravit√© de votre d√©pendance et de votre situation personnelle.

Matinées

Vous vous r√©veillerez g√©n√©ralement √† une heure fixe chaque matin. Les infirmi√®res distribuent les m√©dicaments √† ceux qui se les font prescrire. Par exemple, un m√©decin d’un centre de r√©adaptation peut vous fournir un m√©dicament pour g√©rer les sympt√īmes de sevrage ou pour traiter des probl√®mes de sant√© mentale.

On vous servira un petit-déjeuner, puis vous assisterez à votre première séance de la journée, par exemple une thérapie de groupe. Vous pourrez faire une pause pendant la séance pour réfléchir, tenir un journal ou mettre en pratique les compétences acquises pendant la séance.

L’apr√®s-midi

Apr√®s le d√©jeuner, vous assisterez √† une autre s√©ance, comme une th√©rapie individuelle. Vous aurez peut-√™tre du temps libre pour choisir une activit√©, par exemple une s√©ance de fitness si votre centre de r√©adaptation dispose d’une salle de sport. L’exercice physique peut aider √† g√©rer les sautes d’humeur pendant le sevrage.

Vous pouvez également assister à un cours éducatif. De nombreux centres de désintoxication proposent aux participants des cours sur la santé mentale, la dépendance et/ou la nutrition. Une alimentation équilibrée peut vous aider à gérer le stress du rétablissement et même à réduire les envies de sevrage.

Soirées

Vous d√ģnerez, et peut-√™tre finirez-vous la journ√©e par une autre session de groupe pour r√©fl√©chir √† vos progr√®s jusqu’√† pr√©sent et √† ce que vous ressentez par rapport √† tout ce que vous avez v√©cu pendant la journ√©e. Vous aurez le temps de vous pr√©parer √† aller vous coucher. De nombreux centres de d√©sintoxication ont g√©n√©ralement une heure fixe pour l’extinction des feux, lorsque le temps libre est termin√© pour la journ√©e et que vous √™tes encourag√© √† vous coucher.

Enregistrement

Lorsque vous arrivez pour la premi√®re fois dans un programme de r√©adaptation, les membres du personnel commencent souvent par vous faire passer un entretien d’accueil pour en savoir plus sur vous. Il s’agit d’une √©tape importante du processus de d√©sintoxication, car ces informations seront utilis√©es pour commencer √† personnaliser votre plan de traitement.

Au cours de l’entretien initial, vous r√©pondrez √† des questions relatives √† votre consommation de substances et √† votre mode de vie. Ces questions peuvent inclure :

  1. Au cours des 30 derniers jours, combien de jours avez-vous consomm√© de l’alcool, de l’alcool jusqu’√† l’ivresse et/ou des drogues ill√©gales ou de la marijuana ?
  2. Au cours des 30 derniers jours, o√Ļ avez-vous v√©cu la plupart du temps ?
  3. Au cours des 30 derniers jours, √† quel point les choses ont-elles √©t√© stressantes √† cause de votre consommation d’alcool ou de drogues ?
  4. Au cours des 30 derniers jours, à quelle fréquence votre consommation de substances vous a-t-elle amené à réduire ou à abandonner des activités ?
  5. Avez-vous des enfants ? Vivent-ils avec vous ? Si non, vivent-ils avec quelqu’un d’autre en raison d’une ordonnance du tribunal ?
  6. Fr√©quentez-vous l’√©cole ou avez-vous un emploi ?
  7. Au cours des 30 derniers jours, avez-vous été arrêté pour des délits liés à la drogue ?
  8. Comment évaluez-vous votre état de santé général ?
  9. Au cours des 30 derniers jours, avez-vous suivi un traitement hospitalier ou ambulatoire pour une affection physique, une difficult√© mentale ou √©motionnelle, ou une consommation d’alcool ou de drogues ?
  10. Dans quelle mesure êtes-vous satisfait de votre vie et de vous-même ?

Soyez pr√™t √† r√©pondre honn√™tement √† ces questions. Bien qu’il puisse √™tre difficile de discuter de votre vie, de vos choix et de votre consommation d’alcool ou de drogues, n’oubliez pas que des informations pr√©cises aideront le personnel √† √©laborer le programme le mieux adapt√© √† vous et √† vos besoins.

Le processus de désintoxication

Apr√®s l’√©valuation initiale, vous passerez par le processus de d√©sintoxication. La d√©sintoxication est le processus qui consiste √† √©liminer les drogues ou l’alcool de votre organisme apr√®s une consommation prolong√©e. Bien que ce processus puisse √™tre difficile pour certains, il est important de d√©barrasser votre corps de ces substances afin d’√™tre pr√™t, physiquement et mentalement, pour le travail qui vous attend en d√©sintoxication.

Si vous arr√™tez soudainement de consommer une substance qui pr√©sente un fort potentiel de d√©pendance (comme l’h√©ro√Įne, la morphine, les benzodiaz√©pines ou l’alcool), vous pouvez ressentir des sympt√īmes de sevrage d√©sagr√©ables. Dans de nombreux cas, des m√©dicaments seront administr√©s pour att√©nuer les sympt√īmes de sevrage associ√©s √† ces drogues.

Thérapie

Différents types de thérapies seront utilisés tout au long du processus de rétablissement, en fonction de vos besoins et du programme de réadaptation que vous suivez.

Thérapie individuelle

Vous travaillerez avec un professionnel de la sant√© mentale lors de s√©ances individuelles. Au cours de ces s√©ances, vous jetterez un regard honn√™te sur vous-m√™me, sur votre d√©pendance et sur l’effet que cette derni√®re a eu sur votre vie. Cette √©ducation personnelle peut √™tre un moyen puissant de vous aider √† gu√©rir. Votre th√©rapeute vous aidera √©galement √† identifier les √©l√©ments d√©clencheurs de votre d√©pendance. Une fois que vous les aurez identifi√©s, le th√©rapeute vous apprendra √† y faire face de mani√®re constructive.

Un sp√©cialiste de la toxicomanie adaptera le type de th√©rapie √† vos besoins particuliers. La th√©rapie peut prendre de nombreuses formes, mais les recherches sugg√®rent que les th√©rapies comportementales sont les plus efficaces pour traiter les d√©pendances.13 Deux des th√©rapies comportementales les plus couramment utilis√©es dans ce contexte sont la th√©rapie cognitivo-comportementale et l’entretien motivationnel.

La th√©rapie cognitivo-comportementale vous aide √† comprendre les croyances et les comportements sous-jacents qui contribuent √† la consommation de substances. Elle vous enseigne √©galement des m√©canismes d’adaptation sains √† utiliser pendant votre r√©tablissement.

L’entretien motivationnel est une technique dans laquelle un conseiller ou un th√©rapeute vous pose des questions telles que ¬ę¬†Pourquoi voulez-vous arr√™ter de boire ?¬†¬Ľ ou ¬ę¬†Quel impact la consommation de substances psychoactives a-t-elle eu sur votre vie ?¬†¬Ľ L’objectif est de r√©soudre l’ambivalence que beaucoup de personnes ressentent lorsqu’elles veulent faire un changement mais craignent de ne pas √™tre pr√™tes. L’entretien motivationnel peut vous aider √† consolider vos objectifs de vie sans substance et √† renouveler votre motivation pour y parvenir.

Counseling familial

Des recherches ont montr√© que l’inclusion de la famille et des amis dans le processus de r√©tablissement am√©liore consid√©rablement les r√©sultats de la r√©adaptation. C’est pourquoi de nombreux centres de r√©adaptation des d√©pendances proposent une th√©rapie familiale dans le cadre de leur programme.

Les membres de la famille sont souvent profond√©ment affect√©s par les comportements addictifs de leur proche. La th√©rapie familiale est un espace s√Ľr o√Ļ chacun peut partager ses exp√©riences et o√Ļ les membres de la famille peuvent apprendre comment ils ont pu favoriser ou contribuer √† votre d√©pendance. Reconna√ģtre ces √©motions compliqu√©es et parfois douloureuses et y travailler peut favoriser la gu√©rison et la croissance continue.

Au cours de la consultation familiale, les membres de votre famille apprendront également la dynamique de la dépendance et comment vous soutenir au mieux une fois que vous aurez quitté le centre de désintoxication.

Thérapie de groupe

La th√©rapie de groupe est la pierre angulaire de nombreux centres de r√©adaptation. Les membres du groupe, dirig√©s par un th√©rapeute, discutent de leurs progr√®s, de leurs difficult√©s et de leurs exp√©riences en mati√®re de d√©sintoxication. Certains groupes se concentrent sur des phases sp√©cifiques du r√©tablissement (par exemple, le sevrage ou la pr√©vention des rechutes), tandis que d’autres apportent un soutien aux personnes qui ont des probl√®mes de sant√© mentale (par exemple, le trouble de l’anxi√©t√© sociale ou la difficult√© √† g√©rer la col√®re).

Il existe souvent des groupes de r√©tablissement qui offrent des espaces s√Ľrs pour les personnes de certains sexes, √Ęges et origines culturelles. Certains centres de r√©adaptation proposent des groupes LGBTQ+ ou des groupes pour les personnes ayant d√©j√† √©t√© incarc√©r√©es.

La plupart des techniques utilis√©es dans les th√©rapies individuelles sont utilis√©es dans les th√©rapies de groupe, comme la psycho√©ducation, l’entretien motivationnel et le d√©veloppement des comp√©tences.

Planification du suivi

Vers la fin de votre s√©jour dans un centre de d√©sintoxication, vous √©tablirez avec votre conseiller un plan de soins continus (postcure) bas√© sur les progr√®s que vous avez r√©alis√©s jusque-l√†. Le suivi peut r√©duire de mani√®re significative les taux de rechute de la drogue et de l’alcool.

 Il s’agit donc d’un √©l√©ment extr√™mement important de votre traitement.

Votre plan comprendra des services de soutien social et m√©dical pour vous aider dans votre transition. Il peut s’agir d’un logement de transition (comme un foyer de vie sobre), d’une th√©rapie et d’un conseil de suivi, d’√©valuations m√©dicales, de groupes de soutien aux anciens et d’autres suggestions pour vous aider √† √©viter les situations et les d√©clencheurs qui pourraient vous faire rechuter.

Un mot de Verywell

Si vous √™tes aux prises avec un trouble li√© √† la consommation de substances, il est essentiel que vous obteniez de l’aide. Il est naturel de se sentir intimid√© ou effray√©. Mais n’oubliez pas que la d√©sintoxication a pour but de vous aider √† vous r√©tablir durablement. Si vous envisagez la d√©sintoxication comme une option de gu√©rison, vous pouvez commencer par en parler √† un m√©decin, un th√©rapeute, un conseiller, un travailleur social, ou en appelant un centre communautaire ou un centre de d√©sintoxication pour plus d’informations.

Lire d’autres de nos blogs :